C’est en octobre 2013, lorsque la Fédération Glânoise des sapeurs-pompiers a proposé aux commandants du district de préparer un exercice PR commun que tout a commencé. Vous imaginez bien qu’un tel exercice demande un certain temps de préparation, mais surtout passablement de gymnastique pour caser trois dates supplémentaires dans les agendas surchargés de nos corps.

<doc647|right>C’est donc un groupe de travail motivé qui s’est attelé à cette tâche durant plusieurs mois, pour concocter un exercice intéressant et réaliste. J’en profite au passage pour les remercier, surtout pour leur grand dévouement ainsi que leur professionnalisme. Ce groupe de travail est composé du Sgt Raymond Bertholet, du Sgt Vincent Hayoz, du Maj Philippe Mauron et du Lt Laurent Surchat.

Il faut savoir que le district ne compte pas moins de 130 porteurs actuellement répartis dans 6 corps. Aujourd’hui, nous constatons que l’engagement en journée avec un nombre suffisant de pompiers n’est pas si évident ; encore moins dans le cercle restreint des porteurs.
La collaboration PR Inter-corps n’a jamais été autant d’actualité. Il faut être réalise, nous aurons tous un jour ou l’autre besoin de notre corps voisin en appui. Ceci n’est pas qu’une hypothèse, puisque nous l’avons déjà vécu à plusieurs reprises en Glâne.

Certains corps utilisent la protection respiratoire depuis bien quelques années déjà, comme le CR de Romont, puisque les premiers appareils sont arrivés en 1965 accompagnés du premier tonne-pompe CR. Cela fait donc 50 ans. Pour les corps locaux, c’est relativement nouveau, moins de 10 ans. Il y a bien évidemment des disparités entre nos corps, notamment l’expérience d’intervention, point qui est capitale de ce domaine.

Voici les objectifs fixés par la FGSP :

– Faire un état de la situation de la PR en Glâne
– Entraîner la collaboration Inter-Corps
– Entraîner l’utilisation de la place PR
– Tester la complémentarité des moyens
Nous tenons à remercier chaleureusement les participants, ainsi que les 15 volontaires qui ont oeuvré au bon déroulement des trois exercices ( CI, observateurs, samaritains, etc…)
Il en va de même pour les JSP  Frivo que nous avons utilié comme blessés durant les interventions et plus particulièrement à Thomas et ses moniteurs pour l’encadrement.
Lt Laurent Surchat